Accueil > démocratie locale > Associer les habitants aux décisions

Associer les habitants aux décisions

place des habitants

Un conseil municipal novateur et citoyen.
Le rôle d’un maire, comme celui du conseil municipal, est de représenter les habitants de la commune. Tous les habitants.
Tous les conseillers municipaux disposeront à l’avance de tous les documents nécessaires à l’élaboration d’un avis, et les conseils municipaux seront des ouverts au public, au cours desquels les citoyens seront amenés à prendre la parole pour poser leurs questions. Bien entendu, les conseils municipaux seront filmés et disponibles sur internet, comme toute l’information municipale.
Parce que les citoyens ont droit à l’expression et à l’information, nous organiserons des débats sur les sujets structurants de la commune. Pour tous les habitants, il y aura un suivi des dossiers et une information mise à jour, que ce soit sur le site ou en mairie.

Une information complète et transparente, un droit citoyen.

Comme représentants de tous les habitants de la commune, chacun doit pouvoir être informé de toutes les actions et décisions des élus de la commune.
Cela passe par la publicité des débats lors des conseils municipaux, et aussi des actions, prises de positions et votes à la communauté d’agglomération.
Cela passe aussi par une information sur les actions réalisées au quotidien, la gestion des écoles, la valorisation de nos commerces et associations, et de notre patrimoine historique et touristique, les animations commerciales, festives, culturelles et sportives, et tout ce qui fait la vie du village.
Et l’information concerne aussi les projets du conseil municipal. Parce qu’on ne peut pas considérer avoir des projets qui concernent tous les habitants et garder l’information par devers soi. Si un projet existe, il doit être fourni, et l’information disponible et consultable par chaque citoyen.
Nous nous engageons à publier toute l’information municipale sur le site internet, et pour ceux qui ne disposent pas d’internet, nous nous engageons à éditer un bulletin bi-mensuel de quatre pages, un agenda des actions passées et à venir, distribué dans les boîtes aux lettres.
Nous nous engageons à ouvrir les commissions aux habitants, et à afficher la liste des membres et l’état des projets sur internet. Les projets seront consultables également en mairie
Nous nous engageons à filmer les conseils municipaux et à fournir les comptes-rendus de séance sur le site internet et les panneaux d’affichage, et les vidéos seront consultables sur le site.
Nous nous engageons à tenir les habitants informés de nos projets par les rendez-vous citoyens auxquels nous convierons les habitants pour proposer et débattre de leur intérêt général et de la faisabilité technique et financière. Les projets seront tenus à jour en fonction de leurs avancements, et consultables sur internet comme en mairie.
Nous nous engageons à publier la liste des projets et actions menées par les habitants grâce au budget participatif.
Nous nous engageons à respecter l’opposition municipale en lui permettant de disposer d’une tribune libre dans les bulletins municipaux.
Nous nous engageons à laisser la parole aux citoyens en publiant les commentaires sur le site de la mairie
Nous nous engageons dans la transparence sur toutes les actions menées et les dossiers passés, en cours ou à venir, et sur une transparence des comptes financiers.
Nous nous engageons pour les référendums d’initiative locale à partir de l’instant que la pétition possède 10% du corps électoral inscrit dans notre commune.
Nous nous engageons lors d’un débat public à ce que toutes les pièces disponibles soient mises à la disposition du public pour pouvoir décider en toute connaissance de cause.
Nous nous engageons à fournir tous les documents nécessaires au déroulement du conseil municipal, y compris, bien sûr, aux conseillers d’opposition.
Tous les documents seront consultables en mairie, pourvu qu’ils ne concernent pas la vie privée des citoyens ou des employés de la commune. C’est aussi un engagement.
Bien entendu, sur les sujets très importants, des réunions d’information et de débat public auront lieu, en marge des conseils municipaux, afin de recueillir les avis, propositions et oppositions des citoyens.
Nous nous engageons à inviter les parties prenantes pour que le conseil puisse prendre leur avis, comme cela peut-être le cas sur le sujet de l’école
Nous nous engageons à représenter les citoyens, à leur rendre la parole, à débattre et délibérer dans la plus grande transparence, à assurer la publicité de ces débats, et à prendre nos décisions dans l’intérêt de tous les habitants. Et si possible, dans le respect et la bonne humeur.
Des commissions ouvertes aux habitants.
Nous créerons des commissions au conseil municipal. Et ces commissions seront ouvertes aux habitant(e)s.
C’est au cours des commissions que le véritable travail du conseil municipal a lieu, où chacun apporte ses propositions, ses idées, ses positions.
Nous nous engageons à mettre en place les commissions afin que tous les conseillers municipaux qui représentent tous les habitants puissent travailler pour la commune, et ensemble redonner l’élan perdu en faisant avancer les projets.
Nous nous engageons à ouvrir les commissions au habitant(e)s qui pourront travailler aux côtés des élues :
  • Commission déplacements, accessibilité et voirie ;
  • Commission aménagement, urbanisme, économie et commerce ;
  • Commission éducation & jeunesse, solidaire & social, intergénération et aide au séniors ;
  • Commission vie associative, vie du village, animation, sport et communication ;
  • Commission arts et culture ;
  • Commission environnement, tourisme, berges et chemins, embellissement du village.
Les citoyens pourront s’inscrire pour une durée d’un an, reconductible.
Promouvoir des réunions citoyennes de quartier et créer un conseil municipal de la jeunesse.
Nous sommes une petite commune. Cependant, notre village est constitué de quartiers bien spécifiques et séparés les uns des autres, unis autour du centre-bourg.
Qui connaît mieux son quartier que les habitants qui l’habitent et qui en ont l’usage au quotidien ?
Nous souhaitons pouvoir aider ceux qui dans les quartiers – vieux bourg, centre-bourg, Matrais, gare, Longchamps, île du Bac, Vieux-Rouen, berges de Seine – veulent se faire entendre, expliquer ce qui peut permettre de vivre mieux et ensemble, et s’impliquer pour faire aboutir des projets que seuls peut-être, les gens alentour peuvent deviner. Ces réunions citoyennes seront une grande aide pour valoriser les quartiers, favoriser les animations locales, résoudre les conflits locaux, et envisager les projets possibles pour améliorer la vie des quartiers. Et aussi les proposer au budget participatif !
Qui sait ? Les réunions citoyennes de quartier pourront aboutir sur des comités ou conseils de quartier ?
Nous sommes à votre disposition et nous ferons tout pour vous aider à mettre en place ces réunions citoyennes de quartier.
aussi pour que les jeunes soient à l’initiative de décisions et de réalisations en créant un conseil municipal de la jeunesse intercommunal.
Des consultations locales sur les sujets importants, et des référendums locaux.
Bien entendu, la gestion d’une commune est constituée souvent de petites choses, d’affaires courantes, qui ne nécessitent pas de réunir la population pour faire des choix. C’est bien là le rôle du conseil municipal.
Pour les choix importants, structurants pour la commune ou la communauté, il est normal d’informer par avance des choix du conseil municipal, de présenter les projets, et d’écouter les citoyens, de débattre avant de valider tel ou tel projet. N’oublions pas que l’habitant est un expert d’usage, et que la population peut co-décider des grands choix, et hiérarchiser les projets.
L’accessibilité du centre-bourg est plus importante et plus urgente que la création d’une maison des associations ? Nous vous consulterons pour ça. Un changement important dans le fonctionnement de l’école ou de la cantine, avec des répercussions sur les horaires et la vie des enfants, nous proposerons de consulter tous les parents et enseignants pour ça. Nous vous consulterons pour les déplacements, les projets immobiliers, les rénovations urbaines, les grands projets, afin d’écouter vos points de vue, de recueillir vos avis, et de décider avec vous citoyens, de l’avenir de la commune.
Nous nous engageons à tenir des réunions d’information, suivies d’un moment de débat public pour prendre votre avis et recueillir vos idées, vos alertes, avant de prendre des décisions structurantes.
L’avis des habitants est essentiel, car ils sont les experts d’usage que nous représenterons.
Nous nous engageons à organiser des référendums locaux sur les sujets les plus importants qui concernent l’avenir de notre commune.
Nous nous engageons à organiser des référendums décisionnels locaux pour les décisions les plus importantes, lorsque celles-ci engageront la commune au-delà de notre mandat.
Nous nous engageons à faire des habitants les partenaires privilégiés du conseil municipal, et à les inviter à nous donner leurs avis et leurs idées sur le développement au cours de débats où tous, vous pourrez prendre la parole.
Nous nous engageons à développer les projets qui feront avancer la commune pour le bien de ses habitants, à monter les dossiers, et à les mettre en oeuvre. Mais au final, c’est la population qui aura le dernier mot.
L’agglomération, instaurer une information à l’attention des habitants.
Connaissez-vous la communauté d’agglomération et savez-vous quelles sont ses compétences ?
La CASE, notre communauté d’agglomération, ce sont 37 communes (68 000 habitants) qui se sont réunies pour mettre en commun leurs moyens autour de compétences identifiées : voirie, transport, propreté publique, habitat, aménagement de l’espace et urbanisme, eau et assainissement, développement économique, politique de la ville, tourisme, environnement et milieux naturels, coopération décentralisée, Agenda 21,…
On comprend l’intérêt de la CASE pour notre commune : la voirie, c’est la CASE ; les poubelles, le recyclage, les déchets verts, c’est la CASE ; les transports, c’est encore la CASE ; la politique de la ville, les PLU ?.. La CASE encore.
En 2014, avec la réforme des collectivités territoriales, il n’y aura plus que deux délégués de Saint-Pierre.
Que font nos délégués à la CASE ? Que votent-ils ? Le conseil municipal et les habitants seront informés des actions et desvotes de nos délégué(e)s à l’agglo. C’est à partir de cette information que le conseil municipal donnera un avis sur les votes, surtout sur les délibération qui concernent la commune, et les délégué(e)s s’engageront à suivre l’avis du conseil.
Nous nous engageons à ce que le conseil municipal soit informé des actions de nos délégués à la CASE, au bureau, dans les commissions et au conseil communautaire..
Le conseil municipal donnera son avis, que les délégués devront suivre.
Nous nous engageons à ce que nos délégués à la CASE informent le conseil municipal des votes qu’ils font, des positions qu’ils prennent et des actions qu’ils réalisent.
Nous nous engageons à informer les habitants des décisions prises par la CASE, et des actions entreprises, en général, pour tous les habitants de la CASE, et pour la commune.
L’information sera disponible au conseil municipal, sur internet, et un compte-rendu sera fait dans le bulletin municipal.

Si vous voulez entamer une discussion, vous serez le (la) premier(e) à donner votre avis...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *