Accueil > L'équipe > La liste municipale 2014

La liste municipale 2014

  • Jérôme-Bourlet-de-la-Vallée-thumb

    Jérôme Bourlet de la Vallée
    J’ai 50 ans, et j’habite avec ma femme et nos trois enfants au 1, rue de l’église, depuis 20 ans.
    Je suis investi dans la vie locale :
    – Je suis conseiller municipal depuis 2008, et longtemps été investi dans la vie associative de la commune.
    – A l’agglomération, j’ai été conseiller communautaire, et j’ai présidé le SCoT de 2008 à 2012.
    – Conseiller Régional, vice-Président de la commission Transports depuis 2010, j’ai notamment fait voter l’étude sur les friches Labelle, et lancé l’étude sur la création d’un Etablissement Public Territorial de Bassin sur la Seine Aval.
    – Je suis Président de la Commission Territoriale Seine-Aval de l’Agence de l’Eau Seine-Normandie. Je me suis battu pour éviter l’augmentation du prix de l’eau. J’ai soutenu des projets novateurs comme celui des Hauts-Prés, où l’agriculture biologique permet de garantir la qualité de l’eau.
    Je mène au quotidien des actions pour rendre la vie plus facile pour tous, et pour tisser des liens entre tous les habitants, de la commune et de la Région.
    Je veux améliorer la qualité de la vie de chacune et de chacun des Saint-Pierrois.
    C’est avec une équipe volontaire et disponible, à l’écoute des citoyens, qu’ensemble, nous proposerons un nouvel avenir à Saint-Pierre.
  • Linda Lamot
    J’habite Saint-Pierre depuis 22 ans, et j’ai 3 enfants.
    Je suis assistante maternelle à Saint-Pierre du Vauvray depuis près de 15 ans.
    J’exerce depuis 4 ans à l’école de notre joli village. J’y ai travaillé d’abord comme agent à l’école maternelle. J’y suis désormais engagée bénévolement pour aider les petits dans leurs activités.
    Je constate qu’à part l’école, il n’y a pas d’équipements pour eux à Saint-Pierre. Pas plus que pour les jeunes.
    Nous créerons des aires de jeux pour nos “petits” et pour la jeunesse des espaces agréables destinés aux activités sportives et à la détente.
    Nous pourrons aussi créer un moment et un lieu de rencontre, à la fois ludothèque et bibliothèque, pour que les nounous puissent se retrouver autour des enfants, des jeux et des activités.
    Saint-Pierre, un beau village en bord de Seine… Nous pouvons réaménager les bords de Seine pour en faire un lieu accueillant et un atout touristique pour notre commune.
  • Jean-Luc Enjalbert
    Je suis arrivé à Saint Pierre il y a plus de huit ans afin de fonder une famille. Nous avions cherché alors un joli village me permettant d’aller travailler en train à Paris.
    J’occupe un poste de cadre en informatique à Réunica, une institution de retraite et de prévoyance. Nous avons trouvé Saint Pierre avec ses coteaux, la Seine et son école. Nous sommes tombés amoureux de ce petit village lové au creux de ces collines avec la Seine qui nous permet à tous de profiter de splendides paysages.
    Nous nous y sommes mariés, et notre enfant a commencé à aller à l’école. C’est ainsi que nous avons fait connaissance avec certains d’entre vous et que j’ai eu envie de m’investir pour la commune.
    Je me présente en tant que conseiller municipal afin de faire vivre ce beau village endormi et d’apporter mon expérience pour concrétiser des projets pour le village. Je vous adresse mes sincères salutations.
  • Laetitia Sanchez

    Laetitia Sanchez
    J’ai 40 ans, 2 enfants, je suis enseignante. J’habite rue de Portejoie, entre la Gare et les Longchamps.
    Il y a 10 ans, j’ai eu un coup de cœur pour le village, j’ai voulu y faire grandir mes enfants.
    J’y ai tissé de nombreux liens. J’aime rencontrer mes voisins, proches ou plus lointains, chez les commerçants, dans les associations, à l’école.
    Saint Pierre est un village riche de ses habitants, des services qu’il offre, de ses paysages remarquables.
    Aujourd’hui, ces atouts ne sont pas valorisés et notre village est une belle endormie.
    Réveillons Saint-Pierre ! Saint Pierre aime la convivialité : c’est ce que je nous souhaite de retrouver.
    Faisons de Saint Pierre un beau village, où il soit pratique et agréable de vivre, et de se retrouver.
  • Pierre Denis

    Pierre Denis
    J’ai 49 ans et j’habite dans le quartier des Matrais (depuis 2001), avec ma femme et nos 3 enfants.
    Depuis 2007, j’exerce mon métier de professeur des écoles à Andé. Je suis également membre du conseil d’administration de l’association départementale de l’OCCE (Office Central de la Coopération à l’Ecole).
    J’aime le vélo (pour rester en forme), la musique (qui adoucit les mœurs), la lecture (surtout les polars), et les voyages (pour élargir mon horizon culturel).
    Notre village a des atouts mais il est indéniable qu’il manque de dynamisme. En étant élu en 2008, j’ai cru que nous pourrions remettre St Pierre en mouvement ; il n’en a rien été, et j’ai rapidement été placé dans l’opposition municipale, comme certains de mes collègues.
    J’ai cependant la conviction que notre village mérite beaucoup mieux.
    Outre l’envie de voir se concrétiser des projets qui profiteront à tous les habitants, je resterai mobilisé sur l’idée de coopération avec les communes voisines, afin que nous puissions mutualiser les avantages de chacun pour le bien de tous.
  • Pascale Lassalle
    J’habite Saint-Pierre depuis près de 20 ans.
    J’ai travaillé 15 ans à l’hôpital, 6 ans en maison de retraite, avant de travailler comme aide soignante aux domiciles des personnes âgées.
    Lutter contre l’isolement des personnes âgées, c’est aussi leur donner des lieux et des moments pour se rencontrer, échanger, et passer du bon temps.
    C’est aussi se donner l’envie et les moyens d’aller à votre rencontre, de comprendre vos besoins, et de faire tout notre possible pour y répondre.
    C’est pour ça que j’ai rejoint la liste “avançons ensemble”, pour m’engager pour défendre les habitants de ma commune.
  • Benoît Geneau

    Benoît Geneau
    J’ai 40 ans et j’habite à St Pierre du Vauvray, rue de la Gare, depuis 9 ans.
    Je suis le papa de 4 filles qui ont de 2 à 14 ans et qui ont suivi (ou suivront) leur scolarité dans l’école du village.
    En dehors de St Pierre, je suis directeur du théâtre des Chalands à Val-de-Reuil après avoir travaillé une dizaine d’années dans la fonction publique territoriale. J’aime le sport et pratique régulièrement le VTT et le Kayak. L’escalade et le parapente (pour prendre un peu de hauteur) et la plongée sous-marine (pour toucher le fond) font aussi partie, plus ponctuellement, de mes loisirs. Je suis amateur de bandes dessinées et de bonne cuisine….
    Je suis conseiller municipal depuis 2008, dans ce que le Maire actuelle appelle « l’opposition » après avoir été adjoint et conseiller communautaire à la CASE.
    Je souhaiterais que Saint Pierre du Vauvray retrouve sa joie de vivre, que l’on ait envie de s’y retrouver autour de fêtes de village. J’aimerai aussi qu’autour de l’école et avec les villages voisins nous réfléchissions à une politique enfance-jeunesse qui permette un accueil périscolaire de qualité et des accueils de loisirs pendant les vacances.
    Persuadé de l’importance des partenariats il faut que notre village s’inscrive d’avantage dans des réseaux afin de bénéficier de plus de services sans augmenter les coûts pour la commune.
  • Aminata Cissé
    J’habite Saint-Pierre depuis plus de 7 ans, dans le quartier de la gare. Nous avons un enfant de 11 ans.
    Je suis usagère des transports en commun. Je travaille sur Rouen et je fais tous les jours des aller-retour quotidiens. Train, car, bus, co-voiturage, c’est aujourd’hui une véritable galère, tant pour le travail que pour les loisirs.
    Avec l’agglomération, nous devrons adapter les transports quotidiens aux usages des habitants de notre pôle de communes.
    Je crois en cette équipe enthousiaste qui va oeuvrer pour apporter davantage de partage et de services pour toute la famille.
    La convivialité de notre village doit beaucoup à la vie associative à laquelle je participe, et avec plaisir.
    Nous aiderons du mieux que nous pourrons les associations à continuer à faire vivre le village, et avec quel brio ! Tout en veillant à garantir leur indépendance.
  • Claude Duval
    J’ai 45 ans, marié, père de deux enfants, je suis Saint-Pierrois, résident aux Matrais depuis 19 ans.
    Actuellement cadre commercial spécialisé dans l’aménagement des espaces tertiaires et équipements hospitaliers.
    Je souhaite m’investir au sein de cette équipe dynamique, composée de personnes de tous horizons et portée par un puissant élan de motivation qui conduira au mieux notre village.
    Je m’engage, à participer et aider de mon mieux aux intérêts de la population de Saint Pierre, apporter mes compétences et mener à bien tous les projets utiles à saint-pierre et ses habitant(e)s
    Aptitude à l’écoute, la négociation, la réalisation de dossiers sur l’aménagement feront partie des compétences que je peux apporter à l’équipe pour faire avancer ensemble la commune.
  • Lydie Lecointre
    Je rejoins la liste “avançons ensemble” pour que les anciens trouvent toute leur place dans la vie du village.
    Nous avons besoin de retrouver des activités et des animations qui permettront de recréer du lien entre les gens, entre les générations, et apporteront de la joie de vivre.
  • Jorge Pinto

    Jorge Pinto
    j’ai 50 ans, j’habite Saint-Pierre depuis 18 ans dans le quartier de la gare.
    Je suis ergonome. Je travaille dans une grande entreprise, où je m’occupe de la sécurité et des conditions de travail des salariés.
    Conseiller municipal depuis 2008, et élu 1er adjoint en 2012, j’ai démissonné de mon poste d’adjoint en janvier 2013 . Avec conviction, et en choisissant de rester conseiller municipal.
    Mon expérience d’adjoint m’a sensibilisé à l’importance d’une remise en place du dialogue, et d’une méthode de gouvernance démocratique.
    C’est dans le respect des personnes et l’écoute de l’autre que nous retrouverons un village agréable à vivre.
    “Tu prends une photo en 2008, tu reprends une photo du village en 2012, on a fait quoi ? Voilà. C’est tout.”, avais-je dit. Et bien, prenez des photos en 2014. Parce que cela va changer…
  • Martine Eloy

    Martine Eloy
    J’ai 55 ans, et cela fait 8 ans que j’habite à Saint-Pierre, dans le quartier de la laiterie.
    Mon métier, c’est le transport. Et je suis comme tout le monde usagère de la voie publique.
    Je veux pour ma commune faire cohabiter tous les modes de transports, résoudre les problématiques liées à l’usage de l’automobile et au stationnement, pour faciliter la vie de tous les habitants comme des professionnels.
    Je veux améliorer les déplacements au quotidien et la qualité de la vie à Saint-Pierre du Vauvray.
    L’accès du bourg aux personnes à mobilité réduite est une préoccupation, parce qu’on ne sait pas de quoi demain sera fait.
  • Arnaud Binard

    Arnaud Binard
    J’ai 49 ans, je suis informaticien, et j’habite dans le quartier de la gare avec ma famille. Je suis élu aux parents d’élèves.
    Nous avons choisi Saint-Pierre pour y vivre il y a 10 ans, et pour y faire grandir nos enfants, un peu loin de la ville et de sa fureur, mais sur une voie de passage, et au bord de l’eau. J’ai toujours habité au bord de l’eau.
    Nous avons choisi Saint-Pierre pour son charme, son calme, et son environnement. Le calme, ce n’est ni la torpeur, ni l’endormissement.
    C’est vrai que Saint-Pierre est un joli village, calme et apaisant. Mais un village qui vibre !
    Il vibre de ses habitants, des jeux des enfants, des cours de récré, des cloches qui rythment les heures, de ses rencontres, des passants qui arpentent les trottoirs pour se rendre dans nos commerces.
    Saint-Pierre bouge et a envie de bouger. Nous avons envie de faire des choses, de partager des bons moments, de bosser pour faire avancer le village et les projets, sans en être empêchés en permanence, sans les conflits ni les menaces.
    Nous avons aussi besoin de services, pour les aînés comme pour les plus jeunes. Nous avons besoin d’offres de transports, d’habitat, de loisirs. C’est la réalité. Nous avons besoin de rénover, d’aménager et de développer le village. Dans le respect, l’écoute, la compréhension, et travail et l’amitié.
    Nous avons besoin d’être écoutés, de pouvoir bosser en paix si on le veut, tant qu’on le peut. Pour ça, pas besoin d’un chef qui ordonne, mais d’une équipe qui aide et coordonne. De la compétence, de la bonne volonté, d’une volonté. J’ai trouvé cette équipe.
  • France Ogereau

    France Ogereau
    J’habite aux Longchamps depuis 1976. J’en ai été la 3ème habitante. J’ai vu le quartier se construire autour de moi.
    Je suis retraitée de la SNCF, où j’étais secrétaire voies et bâtiments, au service équipement à Sotteville-Lès-Rouen.
    J’ai été impliquée dans la vie associative, en étant présidente de l’association des séniors de Saint-Pierre.
    Cette expérience m’a appris que le milieu associatif et les citoyens ont envie de s’engager pour partager loisirs et activités avec l’ensemble des habitants. Elles prouvent au quotidien leur utilité, et il faut les aider par la politique de la commune, parce qu’elles aident la commune. Elles sont des partenaires privilégiées, mais elles ne sont pas des lieux de pouvoir.
    Il faut redonner toute leur liberté aux associations et les redynamiser.
    Nous relancerons un comité qui coordonnera les associations, en garantissant son indépendance.
    Nous donnerons aux associations les moyens et les lieux pour coopérer, et exercer leurs activités dans des espaces adaptés.
    Nous le ferons comme partenaires et amis, en les remerciant de tout ce qu’elles apportent à tout le monde.
  • Claude Germain

    Claude Germain
    J’ai 60 ans et j’habite dans le quartier des Matrais à Saint Pierre du Vauvray, avec ma compagne, depuis 13 ans.
    Je suis retraité depuis début 2013 après avoir exercé le métier de contrôleur de sécurité au sein d’un organisme de sécurité sociale, la Carsat Normandie (ex CRAM), en charge des actions de prévention des risques professionnels dans le but de réduire les accidents du travail, les maladies professionnelles et de préserver la santé au travail des salariés.
    C’est dans le cadre de mon activité professionnelle que j’ai visité un grand nombre d’entreprises, toutes activités et toutes tailles confondues. J’ai été amené à travailler, et à négocier avec des interlocuteurs de tous horizons, y compris et surtout avec les différents partenaires sociaux patronaux et syndicaux…
    Aujourd’hui, je peux m’investir dans la vie de notre village.
    Les décisions collectives sont bien meilleures que les décisions individuelles, surtout si elles sont prises en étant à l’écoute de la population.
    J’ai donc rejoint l’équipe « avançons ensemble » qui est dynamique, ouverte, constituée de femmes et d’hommes qui ont une volonté commune de construire un projet réaliste, en lien avec ses habitants, pour faire évoluer notre village afin que chacun s’y sente bien et ait envie d’y rester.
    Je souhaite en particulier participer à un projet qui visera à améliorer la sécurité des usagers (piétons, cyclistes et automobilistes) qui passent, circulent ou se rendent dans notre village. Ce projet sera en lien avec le projet d’aménagement du centre bourg et comprendra une réflexion sur l’accessibilité des personnes à mobilité réduites aux différents services du village. Je souhaite par ailleurs réactiver le CCAS (centre communal d’action sociale), afin d’aider les habitants en difficulté et lancer des actions de prévention ciblées en direction des plus jeunes et des personnes isolées notamment.

Si vous voulez entamer une discussion, vous serez le (la) premier(e) à donner votre avis...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *